Exposition des travaux et des activités artistiques des étudiants de la licence

Licence_SH_AffichePouillonAu travers de réalisations d’étudiants, peintures, dessins textes ou cyanotypes, d’oeuvres de Sylvie Pic et d’un reportage photographique de Jean-Yves Briend, venez découvrir un peu de l’esprit de cette licence unique en son genre qui a ouvert ses portes en septembre 2012.

Lieu :

Campus Saint-Charles

3 place Victor Hugo, 13003 Marseille – Espace Fernand Pouillon

Horaires :

Du 22/04/2016 au 28/04/16 de 12h à 18h

Conférence : La modélisation des préférences des individus pour les biens environnementaux

Olivier Chanel
Olivier Chanel

Le Lundi 21 Mars  de 17h00 à 19h00, Olivier Chanel, chercheur au GREQAM, viendra donner une conférence, Campus Saint-Charles, dans le Grand Amphithéâtre.

Au programme :

La plupart des biens économiques sont échangés sur des marchés, sur lesquels se forment leur prix et s’expriment les demandes des individus. Ce n’est pas le cas des biens environnementaux, pour lesquels des méthodes spécifiques doivent être utilisées afin de mesurer les préférences des individus à leur égard, et de pouvoir leur attribuer une valeur. Nous présenterons ces méthodes et les illustrerons par quelques exemples.

Si vous souhaitez assister à ce cours mais ne disposez pas d’une carte professionnelle AMU, merci de bien vouloir prendre contact avec le secrétariat de la licence.

Conférence : Notes sur une pensée du sensible, entre pratique et théorie

Le jeudi 24 Mars 2016 de 18h00 à 20h00, dans l’amphi Massiani, Alexandre Magnin, artiste viendra donner une conférence sur le processus de création artistique qui est le sien. Au programme :

eismeer
Eismeer, image de la dernière création audiovisuelle d’Alexandre Magnin

Il y a, dans l’image, dans certaines images de cinéma, un sens qui échappe au discours. Ce sens est flottant, instable, presque indicible. Il serait le propre d’une logique dite « figurale » ou « figurative » ; en somme, peut-être, « d’une pensée des images ». Cette logique de l’image, comment l’appréhender? Par sa nature, elle semble insaisissable. La théorie esthétique ne semble pouvoir l’approcher que de façon elle-même flottante, presque indécise. C’est qu’il faut sans doute imaginer une théorie par l’image, penser le fait qu’un film puisse être un acte de théorie, un instrument spéculatif de connaissance du monde et de ses images.Ces pistes seront abordées depuis le point de vue d’un créateur de films ; entre image et sons, sens et musique, il sera question de la façon dont le film mène lui-même sa propre création.

Si vous souhaitez assister à ce cours mais ne disposez pas d’une carte professionnelle AMU, merci de bien vouloir prendre contact avec le secrétariat de la licence.

 

Biomorphisme – Exposition – Conférences

Depuis 2015, Julien Bernard (Ceperc – Enseignant dans la licence Sciences et Humanités), organise dans diverses villes d’Europe, une série d’événements transdisciplinaires autour du biomorphisme.

Il s’agit d’exposition d’œuvres d’art biomorphiques, autour desquelles artistes, chercheurs et enseignants sont invités, à concevoir des activités culturelles, pédagogiques et de recherche.

L’ exposition est en cours à Lisbonne au Portugal, jusqu’à la mi-mars 2016, à la Fabrica Braço de Prata grâce à l’invitation de Nuno Nabais et Carlos Lobo, en lien avec la journée d’étude « Le morphologique au carrefour de l’empirique, du formel et du logique ».

Le volet marseillais de cette série sur le biomorphisme, organisé par Julien Bernard en collaboration avec Sylvie Pic, impliquera plusieurs artistes (dessin, sculpture, danse) ainsi qu’un nombre important de théoriciens de diverses discipline (philosophie, histoire de l’art, chimie, mathématiques, biologie, etc.).

Il s’agira d’organiser une exposition d’œuvres biomorphiques autour de laquelle s’organiseront des activités culturelles et pédagogiques, à savoir des performances artistiques et deux cycles interdisciplinaires de conférences sur le biomorphisme.

  • le premier cycle, ouvert aux étudiants de la licence « Sciences et Humanités » ainsi qu’au grand-public se tiendra sur le lieu de l’exposition.
  • le deuxième cycle, destiné aux chercheurs et étudiants avancés (Master, doctorants), se tiendra à l’IMERA.

Conférence Arturo Marzano : « Contemporary Middle East – What is at stake ? » le 29/02

Foto-A.-Marzano-1
Arturo Marzano, de l’université de Pise (Italie)

Arturo Marzano, professeur d’Histoire du Moyen Orient à l’Université de Pise viendra grâce à un flux Erasmus nouvellement établi entre sa formation « Sciences pour le Paix » et la notre « Sciences et Humanités » proposer un cours sur le site Saint Charles lundi 29 février de 13h30 à 16h30, dans l’amphi Charve.

Ce cours, intitulé « Contemporary Middle East – What is at stake ? », fait écho aux conférences que nous avons commencé à mettre en place à la suite des évènements tragiques du tout début et de la toute fin de l’année 2015. Il tentera en particulier de donner des éclairages quant à ce qu’est l’Etat Islamique et ce qui est en jeu dans les conflits entre sunnites et chiites.

Notez que ce cours sera en anglais (mâtiné d’un léger accent italien) et qu’il s’agit bien d’un cours universitaire, et non d’une tribune politique. Nous vous demandons par avance de bien vouloir respecter son format et son auditoire.
Il est ouvert à tous les membres de l’université – Si vous souhaitez assister à ce cours mais ne disposez pas d’une carte professionnelle AMU, merci de bien vouloir prendre contact avec le secrétariat de la licence.

Conférences Opéra Mundi Cycle 1 : La crise climatique

Opéra Mundi de propose, « d’ouvrir une réflexion féconde sur les grandes crises du 21e siècle, à travers des programmations de conférences croisant les approches disciplinaires. »

Un premier cycle de rencontres traitera de la crise climatique :
23 janvier, Frac, 17H00 : 
Le Défi Climatique et sa gouvernance, quelles leçons en tirer ?

 Amy Dahan, mathématicienne, historienne des sciences, CNRS

23 février, Alcazar, 18H00 : Changements Climatiques : de nouveaux enjeux scientifiques après La Cop21  ?

Hervé le Treut, climatologue, directeur de l’Institut Pierre-Simon Laplace

12 mars, Frac,17H00 : La mer et le changement de climat : admettre L’inéluctable pour s’adapter

Jean-Pierre Féral, écologue, IMBE Marseille

2 avril, Frac, 17H00 : Réhabiter Les zones d’expérienCe dévastées

Emilie Hache, philosophe, Université Paris-Nanterre

19 avril, Alcazar, 18H00 : Et nous avons désespérément besoin d’autres histoires

Isabelle Stengers, philosophe des sciences, Université de Bruxelles
14 mai, Frac, 17H00 : 
Théorie des hommes sans monde

 Frédéric Neyrat, philosophe, Université du Wisconsin
17 mai, Alcazar, 18H00 : 
GéopoLitique du Climat

 François Gemenne, Chercheur en Sciences Politiques, Sciences Po Paris

Pour de plus amples informations et le programme complet, rendez-vous sur le site  d’Opera Mundi

 

Conférence : Comment penser les pouvoirs exceptionnels de l’état ?*

* En raison du plan vigipirate actuellement en place, cette conférence est réservées aux personnels AMU (étudiants, enseignants, administratifs).

Lors de la conférence prévue le 15/12/2014, Monsieur Bertrand Guillaume, professeur de philosophie politique à Paris 8, viendra proposer un débat sur : “L’idée que les pouvoirs exceptionnels sont fondés sur la limitation dans la durée de ces pouvoirs, tandis que tout porte à penser que le terrorisme est un phénomène durable. Par conséquent, comment penser/accepter/légitimer (ou non) ces pouvoirs ?”

Le : 15/12/2015

Lieu : Campus Saint Charles, Grand Amphithéâtre

Horaire : de 18h00 à 20h00

Conférence Damien Gayet – Le Paradoxe des deux Mondes – le 19/11 Campus Saint Charles

damien.gayetOn entend souvent que le système géocentrique de Ptolémée était faux, puisque c’est la Terre qui tourne autour du Soleil. Très bien, sauf que cette théorie décrivait admirablement bien la trajectoire des planètes… et que Copernic ne faisait pas mieux ! Mais au fait, comment est-il possible que deux théories équivalentes du point de vue de l’expérience s’appuient sur des visions de l’univers totalement antinomiques ? Puisqu’il n’y a pas deux Mondes, serait-ce la preuve que les physiciens… ne décrivent pas le Monde ? Dans cette conférence, qui fera intervenir un Kepler génial et tête-à-claques, la psychologie expérimentale et même les extraterrestres d’Hyperboland, nous verrons que ce Paradoxe des deux Mondes est loin d’être résolu…

Damien Gayet

Est un spécialiste de géométrie différentielle complexe, riemannienne et symplectique (tous thèmes ayant de forts liens avec la physique) et il a, conjointement à ses études de mathématiques, mené des études de philosophie. Il est l’auteur de nombreux articles de mathématiques et d’un livre paru aux éditions de Boeck : « L’invention du réel, les dessous philosophiques de l’astronomie« .

Rendez vous : 

  • Le 19/11/2015
  • Campus Saint Charles – Amphi de Sciences Naturelles
  • A partir de 18H

Pré-rentrée le 04 septembre à 13h devant la Vieille Charité

vendredi 4 septembre accueil des L1 :

Tore. Dessin de Sylvie Pic

A 13h : Rendez-vous devant la Vieille Charité pour une visite de l’exposition « Futurs. Matisse, Miro, Calder… »

La Visite commentée d’1h30 se fera en deux groupes. L’un débutant à 13h30, l’autre à 14h30. En-dehors du moment de la visite, les collections d’archéologie et d’art africain, océanien et amérindien vous seront ouvertes gratuitement.

Étant donné le grand nombre de nouveaux arrivants, la visite guidée leur est réservée. Les autres peuvent nous rejoindre pour une visite libre ou…

A 17h30 : Rendez-vous place de la Tourette, sur le parvis de l’église Saint Laurent, pour un apéro de rentrée autour de la statue du « dresseur d’oursons », histoire d’admirer la vue et de faire connaissance.

Nous fournirons quelques boissons. Le solide est à la charge des participants : à vos fourneaux!

Le dresseur d'oursons - Louis Bonelly

Jean-Christophe Bailly, Conférence le 20 Mai

AVT_Jean-Christophe-Bailly_5610Pour la troisième année consécutive il a été proposé aux étudiants de la licence Sciences et Humanités une activité de création photographique originale : réaliser six photographies issues du même appareil photographique jetable pour illustrer une phrase tirée d’un livre proposé à tous. Cette année c’est le livre Le dépaysement de Jean-Christophe Bailly qui a été choisi. L’auteur a accepté de venir nous parler des rapports riches et complexes qu’entretiennent l’écriture, la photographie et le paysage.

Date : le 20 Mai 2015

Lieu : Campus Saint Charles, Amphi Charve

Horaire : de 18h à 19h30

 

Michel Butor, Conférence le 21 Mai

Michel-ButorMichel Butor, l’auteur de La modification, n’a cessé de nous surprendre et de nous émerveiller. Ecrivain majeur de la littérature française de la seconde moitié du vingtième siècle, auteur prolifique et protéïforme, multipliant les collaborations avec musiciens, peintres ou photographes, chamboulant les formes,  il nous parlera le 21 mai des liens entre poésie et photographies, en compagnie de son ami le photographe Serge Assier.

Rendez-vous le Jeudi 21 Mai

Lieu : Campus Saint-Charles, Amphi Charve

Horaire : de 18h à 19h

Mooc : le langage entre nature et culture, inscrivez vous !

Le MOOC (Massive Open Online Course) de la licence Sciences et Humanités, le langage entre Nature et Culture, démarre en Juin 2015, sur la plateforme internet FUN (France Université Numérique). Il est dès aujourd’hui possible de s’y inscrire.

Ce MOOC propose de découvrir quelques éléments-clés de ce que nous savons aujourd’hui du langage humain. Le langage résulte à la fois de notre histoire biologique et culturelle. C’est l’une des facultés qui illustre particulièrement bien la position singulière dans laquelle nous nous trouvons : celle d’animal culturel.

Ces cours abordent successivement les conditions d’apparition du langage dans la lignée humaine, avec le philosophe Baptiste Morizot, la question des langues et des singularités du langage humain, avec la linguiste Cristel Portes, et les ressemblances et différences entre communications animales et langage humain, avec la neurobiologiste Marie Montant.

Ce MOOC est transdisciplinaire : son contenu est élaboré à l’aide des éclairages complémentaires de la biologie, de la philosophie, de la psychologie cognitive et de la linguistique. Il se déroule sur cinq semaines, à raison d’une séance par semaine, soit un minimum deux heures de travail hebdomadaire pour les étudiants. Chaque séance regroupe divers média pédagogiques : séquences de cours filmés, textes, diaporamas commentés, films d’animations, exercices.

Gratuit et accessible à tous et à toutes, sans prérequis, ce Mooc n’offre pas un savoir-faire, mais la possibilité d’enrichir ses connaissances. Pour le suivre, il suffit de s’inscrire dès aujourd’hui, à l’adresse :

 

http://www.france-universite-numerique.fr/moocs.html

E. Donaggio, conférence : « Qu’est-ce que l’indifférence ? » le 09/04

Contrairement a ce que la plupart de nous aiment penser et espérer, l’indifférence constitue la passion privée et publique plus répandue face aux horreurs et aux merveilles de la vie quotidienne. Sonder ce degré zéro de la vie émotionnelle et politique, trouver une réponse à la question : « Où est-ce que je vais, lorsque j’ignore ou quitte le monde ? », semble un des enjeux fondamentaux pour mieux comprendre, critiquer ou, effectivement, oublier la réalité qui nous entoure. Tout bien en sachant que « tu peux te soustraire aux souffrances du monde, libre à toi. Mais peut-être ce retrait est-il la seule douleur que tu pourrais éviter » (Franz Kafka).

Date : le 09/04

Lieu : Campus Saint Charles, Salle 01, Bâtiment 05

Horaire : De 18h30 à 20H

 

Enrico Donaggio

Enrico DonaggioFranceCulture
Enrico Donaggio ©FranceCulture

Professeur de Philosophie de l’histoire à l’Université de Turin. Il a été professeur invité à l’Université de Paris Ouest – Nanterre/La Défense. Il collabore avec la licence Sciences et Humanités de l’Université Aix-Marseille. Il s’occupe de théories philosophiques de la modernité, théories du mal politique et théories critiques de la société.

002149625Il a publié la première biographie philosophique de Karl Löwith (traduite en espagnol et français, chez Payot, en 2013 ; anticipée par l’édition française de l’essai de Löwith, Max Weber et Karl Marx, Payot 2009). Il a écrit deux livres sur les interprétations philosophiques de la Shoah et plusieurs textes sur la tradition qui de Marx conduit à l’Ecole de Francfort.

 

Il vient de publier une édition italienne du Discours de la servitude volontaire de É. De la Boétie, étape d’une recherche sur L’esprit du capitalisme entre servitude volontaire et promesses de bonheur. Il a récemment édité C’è ben altro. Criticare il capitalismo oggi et l’édition italienne de Le nouvel esprit du capitalisme de L. Boltanski et É. Chiapello.